Témoignage: Nicolas Di Tomaso (INSA Strasbourg)


Nicolas Di Tomaso ( Promo 2015-2017 – INSA Strasbourg)


Nicolas a intégré l'Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg au bout de deux années de classe préparatoire TSI au lycée Jules Ferry.



→Qu’est-ce qui vous a fait choisir la TSI?


En terminale je pense que j'étais un peu comme tout le monde, je ne savais pas trop quoi faire ni vers quel domaine m'orienter. L'avantage de la classe prépa c'est de donner deux ans de plus pour choisir un domaine, tout en donnant de solides bases scientifiques. C'est une chance pour les élèves venant de STI2D de "rester entre eux" car il faut bien se l'avouer, directement en sortant de terminale il y a une différence avec les élèves venant de S. Je suis maintenant en Bac +5 et je suis le seul étudiant ayant un bac technologique et cette différence ne se voit absolument plus grâce à ces deux ans de prépa (attention il y a eu du boulot derrière pour me mettre à niveau !). 



Comment avez vous vécu la CPGE TSI en tant qu’étudiant?


Pour être franc le début est un peu difficile, sans non plus avoir un impact néfaste sur le moral. On apprend à relativiser et à travailler plus pour compenser ses lacunes. La première année a été la plus perturbante pour moi, un nouveau classement se fait, des gens sont largement au dessus de nous et il faut apprendre à vivre avec et à toujours travailler dans le but de progresser à son rythme. Cependant en TSI l'ambiance est très agréable et la classe est soudée ! Je suis encore très proche de mes camarades de prépa et nous nous voyons très régulièrement. C'est un point important à noter que de bien s'entendre avec ses camarades en prépa et surtout de bien s'entourer ! 


Avant d'entrer en prépa je suis passé par un DUT (un an uniquement), il faut savoir que c'est très différent de la prépa TSI. Dans l'IUT ou je me trouvais, les programmes reposent sur un niveau d'étudiant sortant de S. Les cours de maths en amphi sont assez terribles, on n'ose pas forcément poser des questions et on essaye tant bien que mal de comprendre par soi même. Au début c'est bien plus abrupt que la prépa, mais sur l'année c'est bien moins progressif. 



Avec le recul, comment percevez-vous votre parcours par la TSI?


Avec du recul, je replongerais sans aucune hésitation en TSI, pour le moment ces deux années ont été les plus formatrices en termes de rythme de travail. On se révèle en prépa !  J'en garde un très bon souvenir même s'il y a eu des hauts et des bas c'est une formation que je ne cesserais de recommander.




Cursus de Nicolas Di Tomaso:

  • 2013/2014: Terminale STI2D au Lycée Richelieu de Rueil-Malmaison.
    Moyennes: Maths: 9,8 -- Physique: 10,7 -- Chimie 11
  • Juin 2014: bac STI2D Mention AB
  • 2014/2015: DUT Production
  • 2015/2016: TSI1
  • 2016/2017: TSI2
  • 2017: Intégration de l'INSA Strasbourg (en 3ème année)


Last modified: Sunday, 1 December 2019, 10:04 PM